Hawke’s Bay, terres kiwi du soleil levant

Hawke’s Bay, terres kiwi du soleil levant

Gisborne et l’est du pays

 

Cap vers l’Est de l’île cette fois ci, on se retrouve à Gisborne, une ville situé dans un état qui porte le même nom. Après avoir passé un mois à travailler comme cleaner dans une auberge de jeunesse à Rotorua, il était temps de reprendre la route pour poursuivre notre aventure à travers la Nouvelle-Zélande direction la côte Est. Les adieux avec le staff et autres résidents de l’auberge sont difficiles mais nous partons les cœurs chargés de bons souvenirs et la promesse de revenir vite pour fêter Noël avec cette nouvelle famille.
La réalité nous fait très vite retomber de notre petit nuage car sur la route en direction de la côte Est, nous assistons à un violent accident de voiture. Une voiture effectuant un dépassement avant un virage en aveugle n’a pas pu se rabattre à temps et à percuté la voiture arrivant en face. 7 personnes sont impliquées dans l’accident dont un enfant. Nous sortons de la voiture pour porter secours en attendant l’arrivée de la police et des ambulances. C’est donc bouleversés que quelques heures plus tard nous arrivons enfin à notre destination, Gisborne.

En immersion dans une famille Kiwi

Nous restons une semaine à Gisborne hébergés dans une famille de 6, en échange de quelques services. L’ambiance y est très bohème et les petits services demandés sont dans nos cordes (s’occuper des enfants, faire les vitres ou encore enlever les mauvaises herbes). Nous échangeons beaucoup sur l’écologie et sur les gestes qu’ils appliquent au quotidien pour limiter l’impact de leur famille. La culture maori est très présente sur la côte Est de l’ile du Nord, si bien que la famille parle couramment maori. Heureusement pour nous, nos échanges se feront uniquement en anglais car notre maori est encore très limité.

 

Gisborne, bien que petite ville nous a séduit par le charme de son littoral. Ici tout le monde surfe à la plage, et les moments de détente et pique-nique se passent toujours sur la plage. Il ne s’est pas passé une journée sans que nous allions poser nos pieds sur le sable, en présence de Kelly, le chien de la famille que nous prenons dès que possible avec nous en ballade.

 

 Nous avons également profité d’être à Gisborne pour admirer le premier levé de soleil du monde. Certes le réveil à 5h du matin pique un peu, mais le spectacle de couleurs en valait la peine.

Nos têtes témoignent de l’heure de réveil plutôt matinale !

 

Une halte au bord d’un lac haut perché dans les montagnes

A la fin de notre semaine à Gisborne, nous avons décidé de reprendre la route pour visiter Napier, célèbre ville rétro avec une architecture de type “Art-Nouveau“. Sur la route en direction de Napier, nous faisons un détour pour voir le lac Waikaremoana (ce qui signifie mer d’eaux ondulantes).

En bas de l’image vous pouvez voir le parking d’ou on a effectué la marche vers le point de vue, c’est haut !

Il est perché à pas moins de 600 mètres au-dessus du niveau de la mer et il couvre une zone de 54 kilomètres carrés. Malheureusement pour nous le temps était menaçant ce jour là, et la pluie n’a pas tardé à pointé le bout de son nez. Pour faire face, nous avons passé la nuit au bord du lac dans notre fidèle voiture. Nous avions au préalable achetés couettes et oreillers dans un Second Hand Shop pour la modique somme de 10$ afin d’avoir un intérieur douillet. Se réveiller le matin au chant des oiseaux, puis ouvrir sa portière au petit matin pour découvrir ce paysage sauvage et pur, nous fait rapidement oublier la froideur de la nuit.

Napier et son histoire particulière

Enfin arrivés à Napier, la ville a mis a disposition un parking pour camper au bord de la mer. Situé a seulement 30 minutes a pied du centre, c’est le lieu parfait pour profiter de la ville et du bord de mer. Les levers et coucher de soleils étaient saisissants !

À la suite d’un tremblement de terre le , une partie du centre de la ville fut rasée puis reconstruite dans un style art déco. Cette caractéristique de son architecture en fait l’une des villes les plus touristiques du pays et la rend très singulière grace au style unique de chacun de ses batiments.

La où les autres villes que l’on a pu voir en Nouvelle Zélande jusqu’a présent faisaient office de village un peu abandonné, Napier de part ses couleurs et son charme est très attrayante en ayant su garder son coté néo-rétro qui lui est si cher.

 

En bonus pour conclure cet article, me voici entrain de ramener un grand bout de carton à notre voiture. N’ayant pas encore de pare-soleil pour le pare-brise, nous avons fait avec les moyens du bord pour nos premières nuits !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments