La péninsule de Coromandel

La péninsule de Coromandel

Située à 2h30 de route depuis Auckland, la péninsule de Coromandel est un joyau de beauté pour la Nouvelle-Zélande, consitué notamment de la célebre Cathedral Cove. On y retrouve également la fameuse Hot Water Beach, ainsi qu’une diversité de paysages assez impressionnante.

La péninsule de Coromandel – https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1070386

En grande partie recouverte de forêt, la pénisule s’étend sur 80 kilomètres de long pour 40 kilomètres de large. Nous séjourons dans le coin auprès d’un hôte en Airbnb pour 3 nuits, dans la ville de Whitianga située au nord-est de la péninsule.

Pour la petite histoire, lors de notre première soirée sur place nous discutons tranquillement avec notre hôte Milo afin de savoir un peu ce qu’il y’a a faire dans le coin, et échanger sur tout et rien. Soudain, l’alarme incendie de la ville retentit, et c’est alors que Milo coupe court à la conversation. Il enfile des chaussures rapidement, attrape ses clés et s’en va au pas de course. Nous apprenons en assitant à son départ qu’il est pompier volontaire, chose qu’il nous confirme à son retour rapide dû à une fausse alerte !

Première journée et passage à Coromandel

Pour notre premier jour, on décide d’aller jeter un oeil à l’Ouest de la péninsule afin de découvrir la ville de Coromandel. Située à 45 minutes de voiture depuis notre logement, nous sommes à l’arrivée un peu déçus par la taille et le contenu de la ville. Une petite halte dans un resto (tout de même bon) et on part à la recherche d’un point de vue dont nous avait parlé notre hôte. Après une vingtaine de minutes de grimpe, on arrive enfin au sommet.

L’avantage avec ce point de vue, c’est qu’il était dans le temps utilisé comme observatoire durant les périodes de guerre ou de conflit. La vue à 360 degrés sur Coromandel est imprenable !

Cliquez sur l’image ou ici pour accéder a la vue panorama !

Seuls au monde à New Chums Beach

Sur le chemin du retour, on se motive à se rendre vers une plage isolée et souvent prisée, car l’accès y est plutôt compliqué. Fouler le sable sur cette plage se mérite. La plage de New Chums Beach est située au nord de la route empruntée pour se rendre a Coromandel. On décide alors de se laisser guider par le GPS afin d’y arriver. Premier soucis, au moment de quitter la route principale et de rejoindre le chemin censé nous amener au parking, plusieurs panneaux à coté de l’entrée nous signalent que le chemin est privé et qu’il n’amène pas à la plage. On ignore les deux premiers et décidons d’avancer un peu plus. Le troisième panneau nous indiquant que les intrus se feront tirer dessus à vue nous fera finalement faire demi-tour.

Après avoir trouvé l’accès officiel à la plage (qui n’est pas indiqué par le gps), on marche en suivant les indications données sur le parking pour rejoindre la plage. Il faut emprunter ce chemin parsemé de gros rochers, durant 10 bonnes minutes afin d’arriver de l’autre coté en longeant l’eau.

Une fois les rochers traversés, c’est au tour de la jungle. 10 minutes de marche sont requises, jusqu’a ce que la plage se laisse deviner à travers les arbres et la lumière percante.

Paradis perdu

Nous sommes seuls sur la plage. Il nous faudra 5 bonnes minutes pour réaliser que cette plage gigantesque est vide, et que nous sommes seuls dessus.

On passe alors une bonne demi-heure a s’amuser les pieds dans l’eau, courir le long de l’eau comme des enfants, puis se poser et regarder l’horizon. Avec comme seul arrière plan sonore le bruit du vent qui frappe les arbres, ainsi que les vagues qui viennent s’échouer sur le sable fin de la plage. Le soleil commence cependant a se coucher dans le dos de la plage, de fait l’ombre envahit la plage rapidement et il est donc temps de rebrousser chemin et de rentrer.

Nous avons bien fait de ne pas trop tarder, car vous vous rappellez des rocher au bord de l’eau que nous avions empruntés pour aller sur la plage ? Eh bien entre temps, la marée est montée, et les 3/4 de la largeur du chemin sur les rochers étaient submergés. Si la tâche n’est pas plus compliquée, le stress de l’eau qui monte ainsi que le temps nécessaire à revenir sur la terre ferme nous a bien motivés a accélerer le pas.

Le joyau de la péninsule de Coromandel : Cathedral Cove

A seulement 180km d’Auckland, on entend souvent dire que Cathedral Cove est la plage la plus belle du pays. Son arche qui la rend très caractéristique et le rocher taillé par le vent en font effectivement un lieu spécial et impressionnant. Nous nous rendons donc à Hahei, la ville située à proximité où nous garons la voiture, et entamons la marche vers Cathedral Cove. On emprunte le chemin qui commence sur la plage de Hahei.

Au programme, 45 minutes de marche avant de pouvoir rejoindre la plage. Le chemin étant bitumé sur la seconde partie, on arrive à vite progresser. Cependant il monte et descend beaucoup ce qui peut allonger le temps de marche pour des personnes ayant plus de difficultés physiques.

Lors de la marche sous le soleil de plomb, les vues de la péninsule de Coromandel qui s’offrent à nous sont splendides et on a vraiment hâte d’arriver sur la plage le plus vite possible. Beaucoup de monde cependant sur le chemin, que ce soit dans notre sens ou bien dans le sens du retour.

Les vues durant la marche permettent de se motiver !

Accès à marée basse uniquement

Après avoir atteint la fin du parcours de marche, et descendu un escalier en bois très raide, nous voici enfin sur la plage. La première image qui s’offre à nous est cette que vous apercevez ci dessous. En voyant des gens sous l’arche, on se dit qu’on est chanceux, car en temps normal l’arche lors de la marée haute est inacessible. Cela reste tout de meme impressionnant de par la taille de l’arche.

Cet endroit est uniquement accessible à marée basse, d’ou l’engouement des gens immortalisant le moment en photo de manière plus ou moins originale.

Cette plage ainsi que la péninsule de Coromandel ont notamment été rendus célebre par le film “Narnia”, avec une scène du film se déroulant sur la dite plage de Cathedral Cove, extrait en dessous :

La plupart des photos que l’on trouve de Cathedral Cove montre cependant la plage entièrement vide, ce qui n’est pas vraiment réaliste ! On n’a pas pu échapper à la foule, encore moins à l’heure où on a décidé de s’y rendre.

Ce rocher sur la plage doit sa forme au vent, qui l’a taillé ainsi et qui lui donne cet aspect plat et lisse. La légende raconte qu’il représente le gardien de la plage.

Fin de journée et lever de lune

Retour à notre logement à Whitianga après une grosse journée, nous avions raté le coucher de soleil et le lever de la lune la veille. Notre hôte arrive alors a nous dégoter les horaires du lever de la lune et nous dit qu’en nous dirigeant vers le bord de mer, on pourrait y assister sans trop de mal. Alors en route vers le bord de mer afin d’assister à ce spectacle !

Le moment était d’autant plus magique, que le soleil se couchait dans notre dos, laissant paraitre une lumière chaude dans le ciel, libéré de tout nuages ce soir là, alors que face à nous la Lune venait de pointer le bout de son nez !

D’un côté le coucher du soleil…
…et de l’autre le lever de la lune !

Une fois la nuit tombée, on décide alors de rentrer tranquillement après avoir pris des images magnifiques, que ce soit avec les yeux ou avec nos appareils photos. Cependant, au détour d’une rue peu accueillante avec ses lampadaires lugubres, je m’arrête pour me retourner sur la Lune une dernière fois, et décide alors de capturer un ultime cliché avant que la batterie de mon appareil photo ne s’éteigne. Je le porte à hauteur de visage, l’allume, règle mon temps d’exposition, pointe et déclenche. L’appareil s’éteint quelques secondes après avoir pris la photo, et il m’est impossible de dire si j’ai pu avoir le cliché désiré.
Cette photo, c’est celle juste en dessous qui clotûrera cet article dans la pénisule de Coromandel !

Lune ou éclairage public ?

On se retrouve d’ici deux semaines le 19 Janvier pour la suite des aventures cette fois plus au sud, dans la Baie de l’Abondance accompagnés par des moutons ! N’oubliez pas de vous abonner à la newsletter pour recevoir les derniers articles dès leur parution !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments